Rénovation énergétique : Plus de 2 millions de logements ont bénéficié d’aides en 2019

La rénovation énergétique a concerné 7 % du parc de logements français. Ces travaux ont permis de réduire de 1,6 % la consommation d’énergie en France. Par logement, les rénovations ont permis une économie d’énergie de 3,5 MWh/an.

pompe a chaleur rénovation

En 2019, 2,1 millions de logements ont bénéficié d’une aide publique comme le Certificats d’économie d’énergie (CEE), le programme Habiter mieux sérénité, le crédit d’impôt etc, pour leurs logements. Selon l’Observatoire Nationale de la rénovation énergétique (ONRE), 1,4 millions de maisons individuelles ont bénéficié des aides à la rénovation énergétique. Au total, les aides publiques ont ainsi touché 7% du parc de logements.

27,8 milliards d’euros dépensés pour la rénovation énergétique

Ce chiffre astronomique représente le coût total (toutes taxes comprises) des projets de rénovation énergétique réalisés en 2019. Ce montant comprend les coûts de main-d’œuvre et les matériaux consommés par la famille qui rénove la maison, et n’inclut pas les déductions d’aide. Ainsi, selon l’ONRE, le coût sur les toitures était de 6,7 milliards d’euros, le coût du chauffage était de 5,3 milliards d’euros, et les portes et fenêtres de 7,3 milliards d’euros.

60% des gains énergétiques grâce aux pompes à chaleur

Les auteurs de l’étude se sont également penchés sur les gains énergétiques dus aux travaux financés par l’aide publique (CEE, CITE ou Habiter Mieux Sérénité) en 2019. Ils estiment que 60% des gains énergétiques sont dus aux remplacements du système de chauffage et d’eau chaude sanitaire. En revanche, l’isolation des murs, des toits et des sols ne représente seulement 36% des économies d’énergie. Le remplacement des portes, volets, fenêtres et luminaires représente les 4% restants de l’énergie économisée.

À noter, que selon l’étudie de l’ONRE la dépense médiane pour le changement de votre chauffage est de 4779 euros.